La bio-construction

« une maison où il fait bon vivre »

 

 

La maison, symbole de protection et de sécurité, a toujours eu une influence sur la santé des habitants. Jusqu’à une époque récente, beaucoup d’occidentaux pensaient que, grâce aux technologies modernes, nos habitations étaient saines. Nous constatons aujourd’hui que nous avons sous-estimé les conséquences des nouvelles techniques de construction, des matériaux utilisés et de l’impact du bâtiment sur l’environnement immédiat.

Le concept d’habitat sain et écologique traduit la vision d’une habitation qui, tout en préservant la santé des habitants, participe à la protection de l’environnement, de la biodiversité et à la gestion des ressources naturelles.

La bio-construction est une démarche complexe qui nécessite une approche globale de la relation Habitat Santé Environnement et suppose la participation et la collaboration étroites de nombreux acteurs. Mais ne l’oublions jamais : au centre du projet, il y a l’habitant, c’est-à-dire nous !

L’approche de la bio construction sera bien différente s’il s’agit d’un projet de construction individuel, d’un bâtiment collectif ou tout simplement de l’amélioration d’une habitation existante.

Pour établir une vision globale d’un habitat respectueux du vivant plusieurs angles d’approche sont nécessaires :

-la reconnaissance et l’analyse du terrain à construire,

- l’architecture de la maison adaptée au besoin du client,

- l’intégration de la forme à son environnement à l’aide des tracés régulateurs,

- l’utilisation de matériaux fournis par la nature et sans danger pour la santé, pouvant être mis en œuvre de façon artisanale avec des techniques modernes,

- l’utilisation efficace de toutes les ressources naturelles, des énergies renouvelables et durables,

- la gestion des déchets du chantier, de ceux engendrés par la vie au sein de l’habitation, et lors de sa démolition éventuelle.

La construction écologique s’inscrit
dans une perspective à long terme,
de construction durable,
pour le confort et le bien être de ses habitants.