- L a  c h a u x  -

  • Définition de la chaux

La chaux est un matériau naturel connu depuis la plus haute antiquité.
Elle est produite par la cuisson de calcaire plus ou moins pur dans des fours entre 950° et 1100°. En sortie de four, la chaux est vive et doit être éteinte par hydratation.
La chaux est un liant qui, mélangé avec de l’eau et éventuellement d’autres produits naturels permet de réaliser des mortiers, des enduits, des badigeons pouvant être appliqué sur tout type de bâti, même contemporain.

Il y a plusieurs sortes de chaux :

1. La chaux aérienne ou chaux grasse (CL et DL) :
fait sa prise à l’air, par carbonatation (réaction avec le gaz carbonique contenu dans l’air ambiant), plus le calcaire servant à sa fabrication est pur, plus la chaux sera aérienne.
2. La chaux hydraulique naturelle ou chaux maigre (NHL) :
fait sa prise essentiellement à l’eau puis à l’air. On l’obtient par calcination de calcaire impur (contient des argiles, des silicates ou aluminates).
3. La chaux hydraulique artificielle :
tous les ciments, peu utilisable en bio-construction.

  • Diversités d’utilisation

La chaux voit ses applications se développer dans de nombreux domaines.
Utilisée en agriculture et dans le bâtiment, elle est le liant idéal pour la composition des mortiers, bétons, badigeons, agglomérés, etc …
Les enduits intérieurs de finition à base de chaux offrent de grandes qualités esthétiques et complètent l’isolation et la protection des murs du bâti ancien.
Il est possible d’y ajouter des matériaux isolants tel que le chanvre, la paille, le lin, etc …
La couleur des enduits et des badigeons est apportée par des pigments naturels et par les sables utilisés.
Enfin, elle est utilisable sur un nombre important de supports : terre, pierre, brique, bois, etc …
Les mortiers sont employés à l’intérieur comme à l’extérieur pour le jointement et les enduits des constructions anciennes et contemporaines.

  • Qualités de la chaux

Le maître mot de la chaux c’est de laisser respirer les murs (surtout pour la chaux aérienne).
Elle présente des qualités antiseptiques (nos anciens badigeonnaient les étables avec du lait de chaux).
Aujourd’hui, elle est employée pleinement à la lutte contre la pollution.
Dans les endroits humides, la chaux permet d’éviter la prolifération des moisissures.
Une des qualités de la chaux est de faire chanter les couleurs avec la lumière.

  • Conclusion

Son utilisation est à la fois simple et complexe et nécessite les conseils et interventions de professionnels compétents.
La bio-construction permet d’utiliser pleinement ce matériau qui nous vient du fond des âges.
Amélioré par les techniques modernes, elle permet d’obtenir d’excellentes caractéristiques esthétiques.
Petit clin d’œil, il vaut mieux utiliser de la chaux que du ciment.

 

Pour concrétiser votre projet, nous vous proposons une sélection de professionnels choisis pour leurs savoir-faire, leurs expériences et leur désir de promouvoir la relation habitat-santé-environnement.